Association européenne d’hématologie : étude iNNOVATE : combinaison ibrutinib-rituximab pour le traitement des patients atteints de macroglobulinémie de Waldenström

La macroglobulinémie de Waldenström (MW) est un type de cancer hématologique rare. Comme la MW est rare, il est difficile de mener des études cliniques de grande ampleur et de déterminer un traitement standard pour cette maladie. Le rituximab, un traitement utilisé pour traiter d »autres types de cancers hématologiques, est efficace et couramment utilisé pour traiter la MW, seul ou en combinaison avec d »autres traitements. L »ibrutinib, un inhibiteur de tyrosine kinase de Bruton administré par voie orale une fois par jour, est approuvé aux États-Unis pour traiter les adultes atteints de MW et dans l »Union européenne pour les adultes précédemment traités pour la MW ou atteints de MW non traitée et qui ne peuvent pas tolérer ou recevoir une chimiothérapie. Dans cette étude, 150 patients atteints de MW ont été répartis de manière aléatoire pour recevoir un traitement à base d »ibrutinib+rituximab ou de placebo+rituximab, les médecins et les patients ne sachant pas quel traitement avait été donné jusqu »à ce que les résultats soient analysés et que l »insu soit levé. Les patients ont mieux réagi (meilleur taux de réponse) au traitement par ibrutinib+rituximab (72 %) qu »au traitement par placebo+rituximab (32 %). Trente mois après le début du traitement, environ 82 % des patients traités par ibrutinib+rituximab étaient vivants et ne voyaient pas leur maladie progresser, contre 28 % des patients traités par placebo+rituximab. Il était estimé que 94 % des patients traités par ibrutinib+rituximab et 92 % des patients traités par placebo+rituximab seraient encore vivants 30 mois après le début du traitement. Environ 60 % des patients dans les deux groupes ont connu au moins un effet secondaire important (grade ≥ 3) ; les effets secondaires de grade ≥ 3 les plus courants avec ibrutinib+rituximab étaient l »hypertension (pression artérielle élevée) et la fibrillation auriculaire (pouls irrégulier). La cessation de traitement avec l »ibrutinib ou le placebo en raison des effets secondaires était rare (≤ 5 % des patients dans les deux groupes de traitement). Sur la base des données de cette étude, la combinaison ibrutinib+rituximab pourrait devenir une option thérapeutique standard pour la MW.

     (Logo: http://mma.prnewswire.com/media/622259/EHA_Logo.jpg )

Présentateur : Dr Meletios Dimopoulos

Affiliation : École de médecine de l »université nationale et capodistrienne d »Athènes, Athènes, Grèce

Sujet : ÉTUDE DE PHASE 3 RANDOMISÉE MULTINATIONALE COMPARANT LES COMBINAISONS IBRUTINIB-RITUXIMAB ET PLACEBO-RITUXIMAB CHEZ LES PATIENTS ATTEINTS DE MACROGLOBULINÉMIE DE WALDENSTRÖM.

L »abstract S852 sera présenté par Meletios Dimopoulos le samedi 16 juin de 16 h à 16 h 15 dans la salle Victoria.

Embargo

Veuillez noter que notre politique d »embargo s »applique à tous les abstracts sélectionnés dans les conférences de presse. Pour plus d »informations, consultez nos consignes aux médias couvrant le Congrès ici.

Site web : http://www.ehaweb.org

STOCKHOLM, June 16, 2018 /PRNewswire/ —

Utilizzando il sito, accetti l'utilizzo dei cookie da parte nostra. maggiori informazioni

Questo sito utilizza i cookie per fornire la migliore esperienza di navigazione possibile. Continuando a utilizzare questo sito senza modificare le impostazioni dei cookie o cliccando su "Accetta" permetti il loro utilizzo.

Chiudi